eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2007

L'étrange identité du candidat Sarkozy

Nicolas Sarkozy affirme qu’il n’aime pas « la politique qui ne dit rien, qui ne propose rien ». C’est le propos qu’il a tenu lors de son meeting à Besançon, mardi 13 mars. Elle est étrange, cette logique incantatoire du ministre de l’Intérieur en réponse aux critiques sur son idée de ministère de l’immigration et de l’identité nationale.

En quoi consiste précisément ce ministère ? Quelle est la définition de l’identité française selon le chef de l’UMP ? Nicolas Sarkozy ne l'a pas dit. Ce ministère de l’immigration serait-il un effet d’annonce de plus, sans contenu ? On peut le penser. Le candidat de la droite « décomplexée » assure qu’il parle d’identité nationale parce qu’il ne veut pas « laisser le monopole de la Nation à l’extrême droite ». C’est un aveu : la récupération est la stratégie constante de Nicolas Sarkozy. Mais pour le contenu et le projet, en l’occurrence, c’est le flou total. De deux choses, l’une : ou bien Sarkozy a une idée très claire de ce qu’est un ministère de l’immigration mais il ne veut pas l’expliquer pour éviter de faire peur, ou bien ce n’est qu’une coquille vide supplémentaire dans sa campagne électorale.

Le mensonge comme argument

Nicolas Sarkozy assure que ce type de ministère existe dans « bon nombre de pays européens »… C’est tout simplement faux. Ce qui se rapproche le plus de la proposition du Ministre français, c’est l’institution danoise d’un ministère de l’intégration, mis en place sous la pression de l’extrême droite. Partout ailleurs, dans l’Union, le Ministère de l’Intérieur s’occupe des politiques migratoires. Mais il n’existe aucune trace en Europe d’un ministère de l’identité nationale. Comme dirait Frank Tapiro, le conseiller en communication de Sarkozy, la politique du présidentiable de l’UMP c’est le « mentir vrai » (déclaration dans un entretien récent à VSD). Horizon assez effrayant.

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : Identité, nationale, réactions, mensonge, Sarkozy | |  Facebook | | |

Commentaires

Analyse très juste, que je partage. J'ai écouté sur Europe 1 la journaliste Catherine Nay, déclarer la même chose, "que les autres pays européens, s'étaient dotés de telles structures, et qu'il était temps pour la France de rattrapper le retard". Quel culot ! Quelle confusion !


Comme l'a rappelé François Bayrou des Ministères de l'Immigration existent déjà, dans certais pays européens, par exemple en Espagne, mais en aucun cas ils ne sont liés à l'identité nationale.

Y a-t-il une identité nationale d'ailleurs, unique, que l'on pourrait résumer sous formes de fiches, 1-maîtrise de la langue 2-habilité à chanter la Marseillaise 3-habilité à se faire des copains à l'UMP.....

Il y a des identités nationales, variées et multiples qui n'ont rien à faire dans un Ministère ....Ni dans un musée d'ailleurs.

Notre identité, Notre langue ne sont menacées par personne sauf par nous-même, si nous avons peur de nous même et refusons les changements institutionnels à venir en France, puis en Europe.

Écrit par : Catherine Guibourg | 16/03/2007

Les commentaires sont fermés.