eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2007

Vive le débat !

La campagne électorale est chaque jour plus riche en rencontres fructueuses, utiles et ouvertes. J'ai écrit, sur nos tracts de campagne, que je croyais à "l'intelligence des citoyens". C'est une réalité.

La preuve avec les discussions que nous avons eues, Lucienne Redercher et moi, ce mercredi midi, au bar « le manège enchanté » à Maxéville, route de Metz.

L’accueil chaleureux et l’esprit démocrate que nous avons ressentis dans ce commerce de proximité témoignent du désir de débat du plus grand nombre de nos concitoyens, quelles que soient leur condition, leur activité et leurs difficultés quotidiennes.

Au fil de nos échanges, nous sommes heureux d’avoir incité certaines personnes à se rendre au bureau de vote le 10 juin, alors qu'elles étaient a priori résignées face au rouleau compresseur du nouveau gouvernement. L'idée de faire contre-poids à la concentration des pouvoirs par Nicolas Sarkozy fait son chemin, de jour en jour. C'est l'ambition du MoDem. Les candidats de François Bayrou participent à la vitalité de la démocratie. C'est grâce à vous ! La démocratie a besoin que nous allions chaque jour à la rencontre des habitants de notre circonscription. La démocratie mérite cet échange et ce temps fort de la vie politique. C'est du concret !

La campagne, c’est aussi combattre certaines idées reçues. Et ça marche. Il y a, par exemple, les propos de cette habitante de Laxou Champ le Bœuf, qui se plaint, comme beaucoup, de la petite délinquance et des relations de voisinage régulièrement conflictuelles. Relativisons : ce n'est pas la guerre. Mais le climat est pénible, souvent. Au détour de notre conversation, cette dame nous avoue donc avoir de la sympathie pour Nicolas Sarkozy. Pourquoi ? D'abord parce que, selon elle, « il veut lutter contre la délinquance ». Mais en même temps, elle s'étonne de « ne plus voir la police dans le quartier » où elle vit depuis des années… Cette dame ne savait pas que la police de proximité avait été supprimée par l’ancien ministre de l’Intérieur devenu aujourd'hui chef de l’Etat. François Bayrou souhaitait la remettre en place. Nous avons donc rétabli la réalité et fait avancer la réflexion de cette électrice qui, finalement, n’ira pas voter pour la candidate de l’UMP le 10 juin.

Après de tels échanges directs, nous sommes fiers de pouvoir dire : "vive le débat !". Les candidats du MoDem vont faire le maximum pour vous informer et avancer leurs propositions afin que l’équilibre de notre société soit assuré, et que nous puissions vivre mieux ensemble. Tout en sachant que tout n'est pas possible...

Une fois encore, donc "vive le débat". Et merci à tous ceux qui nous encouragent dans la voie du respect, de l’intelligence et de la dignité, tracée par François Bayrou.

Laurent Watrin,
candidat suppléant du MoDem sur la 3è circonscription de Meurthe-et-Moselle (Nancy-Ouest, Champigneulles, Frouard, Laxou, Marbache, Maxéville, Pompey, Saizerais, Villers-lès-Nancy)

Écrit par eurocitoyen dans Actualités | Lien permanent | Tags : Police, débat, Sarkozy, MoDem, démocratie | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.