eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2008

La directive européenne "retour" votée par les eurodéputés

Le Parlement européen vient d'approuver, à une large majorité, la directive sur le renvoi des étrangers sans papier, dite directive "retour". 367 eurodéputés ont voté pour, 206 contre et il y a eu 109 abstentions.

Les conservateurs du PPE-DE (dont font partie les eurodéputés UMP) et les libéraux de l’ADLE (qui comprend les élus UDF-Modem), a massivement voté en faveur du texte. A noter que la députée européenne de Lorraine, Nathalie Griesbeck, a voté contre le texte. A gauche, les votes se sont dispersés. Les Socialistes espagnols et allemands ont adopté le projet, les travaillistes britanniques ont choisi l’abstention.

Aucun amendement n’ayant modifié le texte du compromis entériné le 5 juin par les vingt-sept États membres, cette directive est donc définitivement adopté.

Cette directive est-elle honteuse, comme l'affirment les associations de défense des Droits de l'Homme ? La question sera l'un des sujet débat prévu vendredi soir, à Nancy, à l'occassion d'une rencontre organisée à la Fac de Droit, amphi Roblot, à 18h.

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : directive retour, immigation, sans papier, parlement européen | |  Facebook | | |

Commentaires

non, elle ne l'est pas.
Par exemple, je rappelle que la durée de rétention est illimitée au Royaume-Uni, au Danemark, en Estonie, en Finlande, en Grèce, en Irlande, à Malte, aux Pays-Bas et en Suède. La directive en cause aura donc pour effet de limiter la durée de rétention dans ces pays SANS POUR AUTANT AUGMENTER CELLE APPLICABLE DANS LES AUTRES PAYS QUI SERAIT D'UNE DUREE MOINDRE.
Elle fixe des normes maximales.

Écrit par : dramelay | 19/06/2008

A préciser aussi que les socialiste allemands et espagnols ont voté pour que les travaillistes brit's se sont abstenus.

Écrit par : dramealy | 19/06/2008

En 1991 je crois, sur un marché à Moscou, une dame qui m'entendait parler français m'a accosté, ravie de pouvoir échanger dans la langue de Molière. Elle avait travaillé à l'ambassade de France à Alger pendant dix ans. Elle me disait que nous autres Français étions quand même un peu bonne poire et qu'à l'étranger tout le monde savait que les soins et l'école étaient gratuits en France, que la frontière était comme du gruyère etc, etc.
Je vais depuis dix ans souvent en Afrique, au Mali où je connais maintenant beaucoup de monde. Hé bien l'image que les jeunes Africains ont de l'Europe quinze années plus tard n'a pas changé. C'est même pire parce que l'Afrique va plus mal. La France est moins riche ? Allons, allons ! Vous m'avez vu moi dans ma ville pourrie ? Tant qu'à "crever" autant "crever" en France pour un Malien qui a faim à Kayes, à Sikasso ou à Gao.
La directive n'arrêtera rien et il faut aider ces gens à rester chez eux parce que, évidemment, ils n'aspirent pas à priori à quitter leurs terres.
L'Europe aide financièrement ce continent à la dérive mais le fait-elle bien ? Je n'en suis pas certain. Je n'ai pas lu la directive et ne la lirai pas...si je vais la lire quand même mais l'essentiel du problème n'est certainement pas là.

Écrit par : Christian Kelner | 20/06/2008

Les commentaires sont fermés.