Le sablier

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Espoir et Europe

Selon le dernier eurobaromètre de l'opinion, seuls 30% des Français considèrent la construction européenne comme une source d’espoir. Il y a cinq ans, ils étaient 61%.

Depuis cinq ans, les méandres de la politique nationale et le manque de courage et de vision de nos dirigeants n'ont cessé de désespérer les citoyens. Le problème de l'Europe, c'est d'abord le sentiment national. Espérer en l'Europe, c'est aussi reconnaître des élites nationales qui portent cet espoir.

Vivement le changement !

Commentaires

  • c'est le mot espoir qu'ils ne connaissent plus, pas l'Europe

Les commentaires sont fermés.