eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2008

La mobilité des étudiants, priorité de la présidence française de l’Union


La mobilité des étudiants européens doit devenir la règle pour tous. C’est l’objectif affirmé par la Ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, lors de sa conférence à Nancy, mardi 4 novembre. Ce colloque préparatoire au conseil des Ministres européens de l'Education et de la Recherche (prévu le 21 novembre à Bruxelles) a réuni plus de 200 responsables européens, parmi lesquels le commissaire européen à l'Education. Jan Figel s’est déclaré en phase avec ce plan français pour la mobilité.

Du chemin à faire

Actuellement, 3,5% des étudiants européens voyagent à l'étranger. En France, le taux est de 4,5% (77.000).
étudiants concernés).Valérie Pécresse propose à ses partenaires de soutenir les financements de la mobilité en s’appuyant sur la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et le Fonds social Européen (FSE). La Ministre Valérie Pécresse a profité de ce colloque européen pour annoncer des mesures nationales. Le gouvernement a décidé de doubler le nombre de bourses d'étude dès cette anéne. Elles passeront donc à 30.000, avec cumul possible entre les bourses d’études et les bourses à caractère social. Les étudiants des familles les plus modestes obtiendront ainsi 846 € pour un séjour universitaire chez un voisin d’Europe. Petit bémol franco-français : les bourses sur critères universitaires (anciennement bourses au mérite) qui permettaient de soutenir les étudiants brillants, ont disparu cette année…

Enjeu primordial pour la construction européenne

Le Nancéien Jean-Pierre Finance, président de l'Université Henri Poincaré de Nancy et premier vice-président de la conférence des présidents d'université, estime que la mobilité européenne passe par des mesures financières et pratiques. « Un vrai budget pour la jeunesse et l’avenir du Continent » est nécessaire selon lui. Jean-Pierre Finance souligne aussi l’importance de la reconnaissance mutuelle des diplômes et de l’harmonisation des calendriers universitaires. Le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, pense que la crise économique peut être « un accélérateur des bonnes idées » pour renforcer les liens en Europe, et notamment doper la mobilité des étudiants.

Plan Campus lorrain et concurrence luxembourgeoise

La Ministre Valérie Pécresse a par ailleurs évoqué le plan campus lorrain, baptisé "Campus Prometteur". Un label de rattrapage, en quelque sorte, après l’échec lorrain sur l’appel d’offre national qui va permettre à 10 réseaux universitaires français de recevoir 5 milliards d’euros de crédits d’Etat exceptionnels. La Lorraine « prometteuse » aura aussi une enveloppe, promet la Ministre. La discussion est en cours, avec les partenaires de la région et l’Etat, sous la houlette du préfet Hubert Blanc. Pendant ce temps-là, le Luxembourg développe son université (4400 étudiants cette année). Les campus voisins de la Lorraine sont en concurrence avec les campus nancéiens.

Le Luxembourg, exemple de mobilité complète

Au Luxembourg, la mobilité des étudiants est obligatoire, inscrite dans la loi national. La Bourse Erasmus luxembourgeoise s’élève à 2800 € par an et par étudiant. Elle est cumulable avec des bourses sociales pour les étudiants les plus modestes. Il existe aussi des bourses au mérite. Les universités lorraines auront peut-être du mal à rivaliser avec l'expansion de son voisin.

Le développement des échanges interuniversitaires fait partie des grands objectifs du prochain conseil des ministres européens de l'Education. Mais une partie des Etats membres de l'Union pourraient accueillir fraîchement le plan porté par la présidence française. Car le projet risque de remettre en cause les systèmes d'enseignement supérieur de nos voisins dans la compétition internationale.

Laurent WatrinMardi 4 novembre 2008

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : europe, éducation, étudiants, mobilité, luxembourg, lorraine | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.