Le sablier

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire et présent...

Une page de littérature historique adressée par un de mes amis fédéralistes...

"Que peut-il ? Tout. Qu'a-t-il fait ? Rien. Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l'Europe peut-être. Seulement voilà, il a pris la France et n'en sait rien faire... Dieu sait pourtant que le Président se démène : il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c'est le mouvement perpétuel ; mais, hélas ! cette roue tourne à vide. L'homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse étrangère est un carriériste avantageux. Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort. Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse. Quand on mesure l'homme et qu'on le trouve si petit et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme, il est impossible que l'esprit n'éprouve pas quelque surprise. On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds, lui rit au nez, la brave, la nie, l'insulte et la bafoue ! Triste spectacle que celui du galop, à travers l'absurde, d'un homme médiocre échappé".


Ce texte est tiré du pamphlet de Victor Hugo contre Louis-Napoléon Bonaparte.

Commentaires

  • Comme quoi il est toujours bon de relire les classiques...
    ;-)

  • Vivre sans son passé... ;-)
    Bluffant!!!

  • j'allais le dire

  • L'histoire se répète parfois ..

  • Bonjour Laurent,
    Très intéressant ce petit retour dans le passé.
    J'avais fait la même chose sur mon blog avec mon grand-père, homme politique, qui avait écrit un article dans le journal de Dax. Si tu veux aller voir dans "pages" c'est celui intitulé "11 février...".
    Amicalement.
    Françoise (mère de Philippe)

  • Tu viens de te faire chipper l'idée par Hervé Féron....http://herveferon.fr/

Les commentaires sont fermés.