eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2009

Sympathique Besancenot

Olivier Besancenot, vous l'aimez bien ? Il est sympa, hein ? Il dit des trucs que plein de gens pensent, non ? Et pis il est jeune et rebelle, sans effrayer complètement sa belle-mère. Le chef de file dynamique de la Ligue Communiste Révolutionnaire (oui, la "LCR", ça veut dire ça, rappelons-le !) n'est pas certain de vouloir se présenter aux élections européennes. On apprend ça dans le journal Le Parisien (daté du 9 janvier).

Mais pourquoi ?!

Le facteur idéologue n'a pas très envie d'aller au parlement européen parce que l'Europe, selon lui, n'aurait pas grand chose à apporter à la situation française. Et puis, il faut bien voir que stratégiquement, c'est pas très bon l'Europe. Les médias français (que Besancenot aime bien et c'est réciproque) ne s'intéressent pas trop à l'Europe. Et du coup, le petit facteur, il serait un peu embêté, s'il était élu, non ?

Non. Allez, j'arrête. Je suis pas cool avec Olivier. Il est sympa, quand même... Il faudrait juste lui rappeler que si l'écologie progresse un peu dans notre pays, c'est en grande partie grâce à l'Europe. Que si la crise n'a pas ravagé rapidement tout le système, c'est que le système monétaire européen n'est pas si mauvais que ça. Que si le CNE (contrat nouvelle embauche) a été abandonné en France, c'est grâce aux lois internationales sur le travail inspirées par l'Union européenne. Que si la formation professionnelle et la "sécurisation des parcours professionnels" commencent à intéresser les politiques français, c'est parce qu'on en discute au niveau européen depuis quelques années (certains voisins sont en avance). On pourrait aussi parler de l'égalité homme-femme au travail, de la lutte contre les discriminations, des droits de l'Homme, de la défense des minorités et des langues régionales, de la solidarité avec les pays en développement (sujet qui intéresse, en général, l'extrême gauche), largement financée par l'Europe, ce qui favorise les bonnes relations entre la France et certains pays...

Et n'oublions pas un point clé important : un député européen est aussi élu pour apporter un éclairage national et préserver les intérêts de son pays dans une législation qui vient de l'Europe à 80% !

Finalement, on se demande si Besancenot ne veut pas éviter les Institutions européennes parce qu'il est tout simplement ignorant... comme tant de Français mal informés ! Oui, il est sympa, Besancenot, et en plus il est honnête !

En attendant, si vous voulez, en juin prochain, choisir des Européens qui veulent plus de démocratie dans l'Union, y'aura les candidats du Modem !

LW

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : europe, lcr, besancenot, modem | |  Facebook | | |

Commentaires

à 100% d'accord avec toi!!

Écrit par : Kat | 11/01/2009

+ 1 !

Écrit par : Charles | 11/01/2009

mais, Laurent, appelons un chat un chat, et le très doué et charismatique Olivier BESANCENOT un obscurantiste qui ne s'assume pas.

et regardons de près (tu connais les chiffres) les données objectives (présence tout simplement, contribution aux travaux des commissions) sur la non-contribution des députés européens des extrêmes au débat communautaire (absentéisme et anti-parlementarisme de mauvais aloi).

la messe (laïque) est alors dite...

Écrit par : Vu de Roumanie | 11/01/2009

Sa préoccupation immédiate reste de trouver des adhérents pour fonder son Nouveau parti anticapitaliste, le NPA.
Après, il faudra bien que le NPA se frotte aux élections européennes, non ? Le facteur a déjà donné en tant qu’attaché parlementaire d’Alain Krivine au parlement européen… Il lui reste la possibilité d’y envoyer son numéro 2.
C’est vrai tout de même qu’il a « une bonne tête » ! (mais pas de liste….)

Écrit par : Danièle | 11/01/2009

Je ne soutiens pas BESANCENOT et je suis plutôt proche du modem. Et je suis un européen convaincu. Mais je déteste le ton de votre article. Je le trouve très démagogique et je préférerais que vous exposiez VOS idées plutôt que de critiquer celle des autres (qu'elles soient de Besancenot, Le Pen, Sarkosy, ou que sais-je). Si vous voulez que l'on vote pour vous, dites nous ce pourquoi vous vous battez, et non pas ce que vous trouvez mauvais dans les idées des autres! C'est pour ces raisons que j'ai voté modem aux dernières election : sortir du "ce que dis l'autre est nul".
Quand je lis ce genre d'article, je ne le trouve pas différent d'un discours politique classique et ringard.

Écrit par : VIRY-BABEL Gérard | 12/01/2009

@ Gérard. Le ton était bon enfant...C'est ainsi qu'il fallait le prendre et non pas comme une critique systématique.
Le Mouvement Démocrate a un projet fort à porter lors des prochaines échéances européennes. Nous défendrons la vision socio-économique qui est la nôtre au niveau de la protection sociale, de la politique de coordination, de migration, de la politique économique, budgétaire, industrielle, d'une politique commune, en matière d'énergie et d'énergies renouvelables, Nous avons devant nous la réforme de la PAC. Nous devrons la conduire.
Nous devons regarder et agir face à ces enjeux d'une manière réaliste, mais en même temps humaine et, j'allais dire, humaniste.
Ce n’est pas un européen convaincu que j’essaie de convaincre…
Nos actions se mesureront dans le temps toujours animées du souci qui nous est propre de valoriser l’intérêt général et non pas d’entrer dans une opposition systématique et stérile.
A bientôt de vous (re)voir, Gérard ?

Écrit par : Danièle | 12/01/2009

N'oublions pas non plus que besancenot "drague" actuellement l'électorat féminin (qui ne lui est guère favorable) en agitant des slogans"féministes" totalement creux et vides de sens.
Féministe lui ? Qui soutient des types genre Tarik Ramadan ou le rappeur Orelsan (via la LDH) allons donc ! C'est de l'électoralisme pur et dur...

Écrit par : Cat | 12/09/2009

Les commentaires sont fermés.