Le sablier

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'emploi salarié n'a jamais été aussi faible depuis l'après-guerre : nouvel indice pour réfléchir à d'autre manière de redistribuer la richesse


C'est un record peu réjouissant : le nombre de salariés employés en France a baissé considérablement l'année dernière. Le Pôle Emploi annonce un chiffre national de -1,5% pour l'année 2009.

Cette évolution est inédite depuis l'après-guerre. L'industrie, la construction et le sectaire tertiare (services marchands) sont touchés en priorité. La Picardie (- 3,8%), la Haute-Normandie (- 3%) et la Lorraine (-2,6%) sont les régions les plus touchées par cette tendance. Seule la flexibilité offre une dynamique à l'emploi : l'interim progresse de 1,5% entre 2008 et 2009.

En Lorraine, certains signes confirment une tendance durable. Par exemple, cette annonce d'Arcelor Mittal : le groupe sidérurgique a décidé de reporter sine die la reprise d'un haut fourneau rénové. Ce redémarrage de ligne de production était prévu initialement en septembre, à Florange (Moselle). Arcelor Mittal a supprimé 400 emplois, en région lorraine, depuis le début de la crise.

Les commentaires sont fermés.