eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2010

Insécurité : les Français d'abord !?!

Notre chef de l'Etat est vraiment très fort. C'est la raison pour laquelle les électeurs l'ont choisi.

 

Notre chef de l'Etat comprend que l'opinion publique n'aime ni la délinquance ni l'insécurité, et que les vols et violences sont souvent commis par des personnes qui ressemblent à un étranger, c'est-à-dire un type qui n'est pas comme nous.

 

Mais, au fait, c'est quoi un étranger délinquant ?

 

Notre actuel chef de l'Etat est bien placé pour répondre à cette question car c'est lui même qui a installé, lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, en 2003, un truc très utile qui s'appelle l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales.

 

Cet organisme a été créé sur la base d'un rapport commandé par le précédent ministre de l'Intérieur, qui n'était pas du même bord politique que celui qui est devenu chef de l'Etat. Mais c'est un détail sans importance. Comme dirait l'autre, la sécurité n'a pas de camp.

 

Donc, l'Observatoire qui observe à la loupe des faits commis par des gens peu recommandables, voire criminels, fait notamment le bilan des plaintes enregistrées et des arrestations liées aux plaintes. Autrement dit, ce machin utile ne dit pas si les personnes sont ensuite condamnées ou pas. Mais c'est encore un détail sans importance. Comme dirait l'autre, il n'y a pas de fumée sans feu.

 

Précisons tout de même - pour ne pas passer pour un mauvais clown - que l’Observatoire produit aussi des rapports qualitatifs et qu'il considère (c'est sur son site internet) que « la mesure de la criminalité est une opération complexe car elle dépend avant tout de la propension des victimes à déposer plainte ».

 

L'Observatoire de la délinquance, donc, nous rapporte, pour l'année 2007 (ça prend du temps la statistique), que :

 

- Parmi les gens soupçonnés d’avoir commis des «vols à l'étalage», il y a 12.000 étrangers et 45.000 Français.

- Les plaintes pour «vols avec violence» impliquent 3.000 étrangers, 19.000 Français.

- Sur 3.690 «vols à la tire», 2.124 sont commis par des gens de nationalité française. 1.466 voleurs à la tire, seulement, si l'on peut dire, ne sont pas de bons Français.

- Sur l’ensemble des délits d’atteintes aux biens et aux personnes, il y a 37.000 étrangers et 277.000 Français (soit environ 12% de gens pas comme nous).

  

Quant à la part des étrangers condamnés et détenus dans les prisons de notre beau pays, elle tourne autour de 22% depuis quelques années, comme en attestent les rapports de la commission nationale consultative des droits de l’Homme.

 

Autre statistique intéressante : environ 70% des crimes de sang sont commis dans la famille.

A propos de famille, récemment, j'ai eu personnellement l'occasion de discuter (pardon de me mettre en avant) avec un détenu (oui, je fais un métier étrange) qui me disait ceci : "moi, j'ai pas eu d'éducation, les manières tout ça, le travail, vivre comme un con, ça me fait ch... j'ai choisi de voler des gens. Et quand je tombe sur les flics, ben, je paye, et voilà. Bon, j’ai jamais tué personne, hein ! Là, j'en suis à ma 40è prison...". Ce grand bavard exagère sans doute un peu. Mais c'est un bon Français. J’ai vérifié (je fais vraiment un étrange métier).

Notre chef de l'Etat devrait proposer une loi de haute sécurité qui permettrait de retirer la nationalité française à tous les délinquants, même les Français.

 

De cette manière, l'Observatoire National de la Délinquance pourrait établir des chiffres clairs et implacables : 100% des délinquants seraient des gens pas comme nous.

L.W

Écrit par eurocitoyen dans Blog | Lien permanent | Tags : sécurité, délinquace, sarkozy, ump, ps, bayrou, statistiques, observatoire, gens, voyage, camp, rom, étranger | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.