eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2011

Hommage centriste à Bernard Stasi

Le décès de Bernard Stasi suscite l'émotion de plusieurs personnalités lorraines. A commencer par le maire UMP-Radical de Nancy. André Rossinot a fait part, ce mercredi 4 mai 2011, de "sa tristesse" après "la disparition de son ami". Le président d'honneur du parti radical rend hommage à "un grand humaniste, un républicain acharné et un européen passionné".

Bernard Stasi est mort, à Paris, à l'âge de 80 ans, des suites de la maladie d'Alzheimer. Ancien ministre et ancien député, Bernard Stasi incarnait un centrisme républicain, laïc, ouvertement hostile aux idées du Front national qu'il avait combattues dans les années 80.

Avant de prendre sa retraite politique, Bernard Stasi avait présidé la Commission de réflexion sur la laïcité, à la demande du président de la République Jacques Chirac, son ancien camarade de promotion à l'ENA (promo Vauban).

Comme le note le journal Libération, jeudi 5 mai 2011, Bernard Stasi pensait que le centre doit rester indépendant de la gauche comme de la droite, même si les clichés ont la vie dure sur ce "centre qui penche à droite" dans l'esprit de ses détracteurs.

Cette idée d'un centre autonome et distinct des deux grands blocs français demeure la ligne de conduite des centristes sincères, au premier rang desquels un certain François Bayrou, fort probable candidat à la présidentielle de 2012.

Écrit par eurocitoyen dans Actualités, Web | Lien permanent | Tags : stasi, rossinot, nancy, centre, bayrou, présidentielle, 2012 | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.