eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2013

Centre : allons plus loin !

Voici longtemps que j'ai écrit un article politique. Certains s'impatientaient. Alors, voilà.

Borloo est sympa, Bayrou, visionnaire. Ca commence bien, non ?

Honnêtement, on ne peut pas reprocher grand chose à ces deux hommes de conviction. Sauf si l'on est communiste et/ou frontiste...

Ah... J'entends quand même des critiques, voire des sifflets, sur le mot "conviction".

Les B&B ont tellement changé de cap qu'on peut se demander si leurs convictions sont solides. Eh bien, justement, c'est ça, le truc : ils ont tant de convictions qu'ils ont bien été obligés de les exprimer au gré des situations... Borloo fut un excellent maire de Valenciennes. Bayrou utile en ministre de l'Education. Bon, d'accord. Pas facile d'être au centre, en France.

Borloo a failli rallier Jospin, Bayrou a voté Hollande. Borloo a cofondé Génération Ecologie, avec Mamère et Lalonde. Bayrou a créé le Mouvement Démocrate, à vocation indépendante, avec des anciens Verts... Des choses que les moins de 20 ans ignorent.

Et alors ? Et maintenant ?! Une alliance, une coalition, une "Alternative" ? Au centre ? Pourquoi pas. Mais quel centre ? Celui qui couche à droite ou celui qui flirte à gauche ?

Et si le centre, c'était autre chose ! Une idée d'avance. Un peu plus loin. Si le centre était un élan citoyen sans les partis classiques ?

La tradition centriste est difficile à cerner politiquement. Mais, historiquement, le coeur du projet tient en trois termes : la démocratie, le peuple, la liberté. On lira avec bonheur, à ce propos, l'ouvrage de l'historien Jean-Pierre Rioux. Eclairant. Alors ? Bayrou-Borloo... Et après ? Que proposent-ils ? Passons sur l'échéance des municipales... Les villes françaises sont endettées. Surtout Nancy. La communication et les affiches convaincront les électeurs, mais la face du pays ne changera pas après mars prochain.

Que faire ?

La République française souffre, aujourd'hui, un mal absolu, un cancer incurable : la présidentialisation à outrance du régime. C'est la pire des exceptions culturelles parmi les démocraties modernes. Bref, la France est une exception en Europe.

Après Sarkozy, Hollande en souffre. C'est la fin du système. Il faut rompre. L'hyper-centralisme de cet Etat, que l'on retrouve dans tous les rouages et à tous les étages de l'administration et de la société - y compris dans l'entreprise - bloque le pays, freine les idées, souille l'imagination, interdit le débat, favorise la corruption (Anticor le démontre parfaitement), et néglige le peuple. Au fond, ce système - aujourd'hui - empêche la mise en oeuvre de la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité.

Supprimons l'élection du chef de l'Etat au suffrage universel direct. Nous aurons fait un grand pas vers la démocratie moderne.

Laurent Watrin

Écrit par eurocitoyen dans Actualités, Blog, Edito, Web | Lien permanent | Tags : bayrou, borloo, centre, politique, anticor, europe | |  Facebook | | |

Commentaires

Si le centre était un élan citoyen sans les partis classiques, il ne serait le centre de rien.
Etre du centre n'est pas performatif; il s'agit toujours du centre de quelque chose.
De quoi alors ?
Est-ce qu'être opportuniste est être au centre ?
Est-ce qu'obtenir une mairie via la maîtrise d'un culb de foot est être au centre ?
Est-ce que ne rien faire comme Ministre de l'EN pour ne pas contrarier les syndicats est être au centre ?
Si la réponse est oui, et elle l'est pour les deux protagonistes, alors le centre se confond avec leurs intérêts personnels.

Le centralisme dénoncé c'est aussi celui de l'éducation nationale. Demandons à Bayrou la fin de ce monstre et la régionalisation - à l'allemande- de notre système, et des conditions de travail et des salaires.
Bayrou s'y opposera, lui, le fonctionnaire d'Etat.

Il est hors société civile et fait de la politique: amusant !

La France est une exception, c'est vrai.

En France la pluie ne mouille pas, le feu ne brûle pas..

Mikael Moazan

Écrit par : Mikael | 10/11/2013

Les commentaires sont fermés.