eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2014

L'Ukraine, les sportifs et les citoyens

Les athlètes qui convoitent des médailles à Sotchi, en Russie, ont-ils une conscience politique ? C'est probable. Du moins pour une partie d'entre eux. Sont-ils libres de sortir d'une compétition importante pour leur carrière sportive ? Moralement, oui.

Les sportifs européens engagés aux Jeux Olympiques pourraient se poser une question collectivement : comment laisser le spectacle des JO continuer dans l'indifférence face à l'absurdité répressive et meurtrière voisine ?

En Ukraine, 26 personnes ont été tuées, et des centaines d'autres blessées, dans la nuit de mardi 18 février à mercredi 19 février 2014. Les responsabilités des violences sont sans doute partagées. Mais, une chose est certaine : le pouvoir ukrainien, à la main de Viktor Ianoukovitch, soutenu activement par la Russie de l'autoritaire Vladimir Poutine, ne veut pas ouvrir son pays à la démocratie. Que les Ukrainiens soient plutôt pro-russes ou pro-européens relève du débat démocratique. Le président ukrainien, qui rend l'opposition coupable d'insurrection, refuse ce débat.

Les Ukrainiens les plus éclairés souhaitent l'émergence d'un régime débarrassé de la corruption. C'est le coeur de la révolte citoyenne à Kiev.

«Le pouvoir a déclenché une guerre contre son propre peuple», selon l'ancien champion de boxe Vitali Klitschko. Un sportif citoyen. En Ukraine.

Lien utile (média de Kiev) : http://www.kyivpost.com

A lire aussi (version anglaise) :

Le chef du comité olympique ukrainien appelle à la fin de la violence

A lire aussi (La Voix du Nord) : L'Europe menace l'Ukraine de sanctions

Et un peu d'histoire... olympique : 1936 Munich

Écrit par eurocitoyen dans Actualités, Blog, Edito | Lien permanent | Tags : jo, sotchi, ukraine, poutine, ianoukovicth | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.