eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2014

Ukraine : la Russie met son veto à l'ONU, l'Europe hausse le ton

"La France, comme l'Union européenne, ne reconnaîtra pas la validité de cette pseudo-consultation » en Crimée, déclare ce samedi 15 mars, le président de la République, François Hollande. La Crimée doit se prononcer, ce dimanche, pour son rattachement ou non à la Russie. Un référendum organisé par les autorités régionales sous contrôle russe. Comme la majorité des représentants d'Etat au Conseil de sécurité des Nations-Unies, le dirigeant français considère l'ingérence russe en Crimée, région autonome d'Ukraine, contraire aux règles du droit international. 

François Hollande a tenu conférence de presse commune avec le président du conseil italien, Matteo Renzi. Le chef de l'Etat français a annoncé que le Conseil européen appliquerait, dès ce lundi 17 mars, des « sanctions » contre la Russie si le Kremlin persistait à contester l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

La question est délicate pour l'Union européenne, au sein de laquelle plusieurs pays sont très dépendants de la Russie, en particulier pour la ressource en énergie. C'est le cas de l'Allemagne et des pays baltes. 

 

Écrit par eurocitoyen dans Actualités, Blog | Lien permanent | Tags : russie, crimée, ukraine, europe, hollande, allemagne | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.