eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2014

Esprits Libres et Européens

Les Esprits Libres n’oublient pas l’Histoire.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’idée d’une Europe unie est fondée sur deux piliers : la paix, elle-même fondée sur la démocratie, et la prospérité économique, reposant sur la coopération et la liberté de circulation.

La paix et l’économie ont assuré aux peuples européens une certaine unité. Ce modèle européen a inspiré de nombreuses organisations dans le monde.

La vision des Pères fondateurs de l’Europe s’est forgée contre les délires nationalistes, qui avaient plongé le continent européen dans la barbarie totalitaire, sous des formes diverses.

Le fascisme en Italie, le franquisme en Espagne, l’hitlérisme en Allemagne, le stalinisme en Russie, et tous leurs avatars ont gangréné l’âme européenne.

De tout cela, nous sortons à peine. Nous voyons, aujourd’hui, certains illuminés de la « Nation inviolable » fortement tentés par le repli et la logique du clan. Ils voudraient rejouer les pires séquences de l’Histoire...

Les Esprits Libres sont fiers de reprendre le flambeau des Pères fondateurs contre les idées noires des destructeurs. L'âme européenne est un combat.

Les Esprits Libres souhaitent une Union Fédérale Européenne sur des bases démocratiques. L’Union Fédérale représente un premier cercle de gouvernement politique européen.

L’Union fédérale doit être créée par une adhésion populaire. La démocratie, avec ses valeurs, constitue à la fois la source et le chemin de la fédération.

Rendez-vous à Bordeaux, le 5 février

http://www.salonespritlibre.com/dev/

Écrit par Eurocitoyen dans Actualités, Blog | Lien permanent | Tags : esprits libres, europe, fédéralisme, nationalisme | |  Facebook | | |

28/01/2014

L'économie lorraine toujours en panne malgré des signes de reprise

En comptant les demandeurs d'emplois qui ont un petit boulot, 177.320 personnes sont inscrites à Pôle Emploi en Lorraine. Chiffre officiel pour décembre 2013. L'inversion de la courbe du chômage n'apparaît donc pas plus au niveau régional qu'en France métropolitaine en général.

Si l'on regarde l'évolution sur un an, la région lorraine compte 11.000 demandeurs d'emploi supplémentaires par rapport à décembre 2012. Presque tous les bassins d'emplois de la région dépassent le taux moyen du chômage français avec une pointe à 15,2 % dans le bassin de Saint-Dié-des-Vosges.

Le chômage de longue durée reste fort. Près de 27.000 Lorrains n'ont que le RSA pour vivre. Près de 5.300 bénéficiaires du revenu de solidarité active suivent un parcours d'insertion.

Durant toute l'année dernière, le chiffre d'affaires global des entreprises lorraines a continué de baisser, le niveau des carnets de commandes aussi, et la destruction de l'emploi salarié demeure la tendance, selon les données publiées par la Banque de France. Mais les pouvoirs publics notent cependant des signes encourageants : le chômage des jeunes se stabilise, l'intérim poursuite sa courbe ascendante, la création d'entreprises progresse (auto-entrepreneurs compris), et Pôle Emploi Lorraine voit augmenter ses offres d'emploi depuis quelques mois.

Écrit par Eurocitoyen dans Actualités | Lien permanent | Tags : chômage, lorraine, pôle emploi, économie, rsa, holande | |  Facebook | | |