eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2007

Sarkozy et son bel entourage

Il paraît que certains démocrates ont choisi de voter Sarkozy, le 22 avril prochain.

Il paraît même que certains élus naguère considérés comme centristes sont très contents de rejoindre finalement le camp du chef de l'UMP (ça tombe bien Bayrou est également heureux de les voir partir). Parmi ceux-là, il y a André Santini, maire d'Issy-lès-Moulineaux (commune du département de Sarko...). Auparavant, Santini était comique troupier à l'UDF. Avant, il faisait beaucoup rires ses "amis' de droite... Mais il paraît que Nicolas Sarkozy a de l'humour.

Pendant ce temps-là, Michel Rocard estime que Nicolas Sarozy est un "danger public". Il exagère, Michel Rocard. Toute sa vie, il a exagéré, non ? C'est ce que doivent se dire les "amis sincères" de Nicolas Sarkozy (comme certains anciens amis de Rocard à gauche...).

Alors, danger ou pas danger, Sarkozy ?

Voici deux indices pour vous mettre sur la voie et soigner votre voix (électorale) :

Premier indice : le conseiller en communication de Sarkozy. Il s'appelle Frank Tapiro. Dans le journal VSD du 14 février (journal pas trop satirique), on peut lire ce propos de lui : "la communication politique, c'est l'art du mentir vrai". Franchement, c'est de l'art brut, cette petite phrase.

Second indice : l'Italien Gianfranco Fini, le chef de l'Alliance Nationale, ex-dirigeant du parti néo-fasciste (décidément les "ex" sont légion ces derniers temps). Ben quoi ? Ben, le gars, il signe la préface du livre de Nicolas Sarkozy "Témoignage" dans sa version italienne (info livrée par les "Inrockuptibles" du 20 février, et passée inaperçue par ailleurs).

Heureusement, l'honorable ministre de l'Intérieur est aussi très pote avec Doc Gynéco, débile mental embrumé par les pétards (mais pas facho du tout), et Johnny Hallyday, grand chanteur patriote qui aime voyager en Europe (en première classe).

Rassurez-vous : M. Sarkozy a aussi des amis discrets et profonds (et même que certains ne sont pas riches). Mais s'il ne les montre pas, c'est probablement par pudeur. La fameuse pudeur du candidat qui a "changé"...

Après tout, du moment que les candidats ne nous prennent pas pour des imbéciles, ils peuvent avoir les amis qu'ils veulent.

Laurent Watrin

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : Sarkozy, Rocard, Santini, UDF, UMP, mensonges, amis | |  Facebook | | |