eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2010

Montées de l'extrême droite et de l'abstention aux élections autrichiennes de ce 31 mai 2010

Les élections dans l’état du Burgenland (est de l'Autriche), ce 30 mai 2010, sont marquées par les progressions de l’extrême droite et de l’abstention, par rapport au précédent scrutin, en 2005.

 

 

La liste régionale du FPÖ, emmenée par le leader fédéral de ce parti nationaliste et populiste, Heinz-Christian Strache, obtient plus de 9% des suffrages.

 

 

Le Parti social-démocrate (SPÖ) enregistre une baisse (48,5% contre 52,18% en 2005). Les sociaux-démocrates du Burgenland conservent 18 sièges au parlement régional, soit la moitié des élus de cet état fédéré.

 

 

Le parti conservateur (ÖVP) régresse, lui aussi, avec un score de près de 34,2% (contre 36,4% en 2005). Même chose pour les Verts (3,91% contre 5,21% en 2005). Les écologistes espèrent récupérer un siège grâce aux derniers décomptes des voix.

 

 

Le dépouillement de plus de 20.000 votes par correspondance, prévu le 2 juin 2010, peut encore modifier légèrement les résultats de ces élections régionales en Burgenland.

 

 

Sur un peu plus de 248.000 électeurs inscrits, environ 29% se sont abstenus, sans compter les votes par correspondance. En 2005, l’abstention dans cet état du Burgenland était inférieure à 19%.

 

 

Le gouvernement fédéral de l'Autriche est dirigé par une grande coalition gauche-droite, depuis le succès des sociaux-démocrates, aux législatives de 2008.

Écrit par eurocitoyen dans Actualités | Lien permanent | Tags : europe, autriche, élections, extrême, droite, abstention, législatives, fédérale, fédéralisme | |  Facebook | | |