eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2009

Sympathique Besancenot

Olivier Besancenot, vous l'aimez bien ? Il est sympa, hein ? Il dit des trucs que plein de gens pensent, non ? Et pis il est jeune et rebelle, sans effrayer complètement sa belle-mère. Le chef de file dynamique de la Ligue Communiste Révolutionnaire (oui, la "LCR", ça veut dire ça, rappelons-le !) n'est pas certain de vouloir se présenter aux élections européennes. On apprend ça dans le journal Le Parisien (daté du 9 janvier).

Mais pourquoi ?!

Le facteur idéologue n'a pas très envie d'aller au parlement européen parce que l'Europe, selon lui, n'aurait pas grand chose à apporter à la situation française. Et puis, il faut bien voir que stratégiquement, c'est pas très bon l'Europe. Les médias français (que Besancenot aime bien et c'est réciproque) ne s'intéressent pas trop à l'Europe. Et du coup, le petit facteur, il serait un peu embêté, s'il était élu, non ?

Non. Allez, j'arrête. Je suis pas cool avec Olivier. Il est sympa, quand même... Il faudrait juste lui rappeler que si l'écologie progresse un peu dans notre pays, c'est en grande partie grâce à l'Europe. Que si la crise n'a pas ravagé rapidement tout le système, c'est que le système monétaire européen n'est pas si mauvais que ça. Que si le CNE (contrat nouvelle embauche) a été abandonné en France, c'est grâce aux lois internationales sur le travail inspirées par l'Union européenne. Que si la formation professionnelle et la "sécurisation des parcours professionnels" commencent à intéresser les politiques français, c'est parce qu'on en discute au niveau européen depuis quelques années (certains voisins sont en avance). On pourrait aussi parler de l'égalité homme-femme au travail, de la lutte contre les discriminations, des droits de l'Homme, de la défense des minorités et des langues régionales, de la solidarité avec les pays en développement (sujet qui intéresse, en général, l'extrême gauche), largement financée par l'Europe, ce qui favorise les bonnes relations entre la France et certains pays...

Et n'oublions pas un point clé important : un député européen est aussi élu pour apporter un éclairage national et préserver les intérêts de son pays dans une législation qui vient de l'Europe à 80% !

Finalement, on se demande si Besancenot ne veut pas éviter les Institutions européennes parce qu'il est tout simplement ignorant... comme tant de Français mal informés ! Oui, il est sympa, Besancenot, et en plus il est honnête !

En attendant, si vous voulez, en juin prochain, choisir des Européens qui veulent plus de démocratie dans l'Union, y'aura les candidats du Modem !

LW

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : europe, lcr, besancenot, modem | |  Facebook | | |