eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2010

Internet illicite : fliquer ou supprimer les contenus ?

L’Assemblée nationale examine cette semaine le projet de loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI). L’article 4 prévoit de filtrer les sites Internet présentant des contenus pédopornographiques.

La Quadrature du Net, collectif français pour les droits et libertés des citoyens sur internet, estime que la France devrait abandonner cette idée et prendre plutôt exemple sur le choix de nos voisins allemands.

 

Après six mois de débat et d’observation, le gouvernement allemand a décidé d'abandonner l'idée du filtrage du Net. Il soumettra au Parlement fédéral un projet de loi sur la suppression des contenus à caractère pornographiques. La Quadrature du Net estime que le gouvernement allemand fait ainsi « preuve de pragmatisme en reconnaissant l'inefficacité et la dangerosité du filtrage du Net ». Le porte-parole de l’association invite les parlementaires français à suivre cette voie pour « s'opposer à l'instrumentalisation de la protection de l'enfance et prévenir la première étape d'une censure généralisée du Net ». De son côté, le gouvernement français s'oppose à tous les amendements visant à minimiser les risques de dérives dans la mise en oeuvre de la censure de l'internet.

Écrit par eurocitoyen dans Actualités | Lien permanent | Tags : internet, droits, libertés, allemagne, assemblée, pornographie | |  Facebook | | |