eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2007

Dynamique d'avenir

Lucienne Redercher et moi-même sommes fiers d'avoir contribué au lancement du MoDem dans la 3è circonscription de Meurthe-et-Moselle. Notre score (9,89%) est honorable étant donné le contexte. La déception est relative.

Nous remercions chaleureusement les 3288 électeurs qui ont fait confiance au souffle d'avenir porté par notre position d'ouverture et nos propositions d'avenir.

Le MoDem est dorénavant ancré comme une troisième force politique, même si les futurs élus du mouvement seront moins nombreux que nous pouvions l'espérer. Nous ne donnons pas de consigne de vote pour le second tour. Chacun est libre de se déterminer en son âme et conscience. Je crois cependant qu'il faut se rendre aux urnes dimanche prochain. Ce réflexe citoyen apparaît plus que jamais indispensable pour ne pas laisser passer le rouleau compresseur du gouvernement sans contre-poids parlementaire, qu'on soit de gauche, du centre ou de droite.

Les électeurs doivent comprendre l'intérêt du vote aux législatives, même si Nicolas Sarkozy a laissé croire qu'il était seul maître à bord, à grand renfort de ralliements stratégiques qui ont anesthésié l'opinion. Durant notre campagne, Lucienne Redercher et moi-même avons rencontré bon nombre d'électeurs résignés, qui ne comprenaient pas l'utilité de désigner leur futur député. Les parlementaires sont pourtant les garants du débat démocratique et du contrôle du gouvernement. Bien sûr, le système majoritaire et l'hyper concentration du pouvoir freinent l'enthousiasme de millions de personnes dans ce pays. C'est compréhensible. L'abstention record enregistrée dimanche 10 juin est révélatrice de ce désarroi.

Mais cette abstention n'est pas pour autant un abandon du politique. Elle est un signe qu'il faut changer ce système. Ce sera le credo du MoDem durant les années qui viennent. Il faudra travailler, porter des idées et des pratiques nouvelles, remettre en cause le centralisme et ses dérives.

Que ceux qui ont voté MoDem soient convaincus que nous ne les laisserons pas orphelins. Qu'ils se souviennent de cette campagne législative, et qu'ils participent à ce que j'appellerai la campagne permanente pour la démocratie et le débat d'idées. Dans l'immédiat, la permanence nancéienne du MoDem, rue du Haut-Bourgeois, va rester ouverte aussi souvent que possible, jusque fin juin, pour recueillir les commentaires et les soutiens.

Appuyée par l'indépendance de candidats neufs, une dynamique d'avenir est née. Ne la laissons pas s'essouFfler !
Nous avons besoin de toutes les paroles libres, sans sectarisme.

Laurent Watrin

Retrouvez tous les résultats du premier tour en Meurthe et Moselle en cliquant ICI

Écrit par eurocitoyen | Lien permanent | Tags : MoDem, merci, législatives, Meurthe-et-Moselle, fédéraliste | |  Facebook | | |