eurocitoyen

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2010

Apéro social ?

Brest, samedi matin. Bilan de la nuit : un coma éthylique. Quarante personnes prises en charge par les pompiers. Douze arrêtées par la police. Plus de 7.000 personnes se sont retrouvées, dans la nuit de vendredi à samedi, sur la place de la Liberté pour un nouvel "apéro géant". La grande mode du moment. L'apéro brestois tient le record, pour l'instant, après ceux de Rennes (5.000 participants), Caen (1.800) et Nancy (400 seulement). A Nancy - comme à Vannes - les initiateurs de ces "apéros" avaient annulé, sous la pression des pouvoirs publics.

Le réseau social facebook - comme d'autres - permet de réunir, physiquement, des centaines de personnes qui ne se connaissent pas forcément. Et qui n'ont pas forcément envie de se connaître. Un peu à la manière d'une rave party.

Vendredi soir, à Nancy, discussion sur le thème des "réseaux sociaux", au café citoyen. Un participant explique : "c'est sympa facebook. Pour moi, c'est comme le bistrot. On va voir ce qui s'y passe, mais on ne construit rien de particulier". Du virtuel au réel, le bistro facebook ne serait-il en fait qu'un "apéro social" ?

Écrit par eurocitoyen dans Edito | Lien permanent | Tags : nancy, caen, brest, apéro, facebook, préfecture, autorités, pouvoir, social, citoyen | |  Facebook | | |